99_DSC023199_DSC0440

TA CHORÉGRAPHIE SUR (DANS) MON CORPS 

Tes coups de bassin, comme une danse contemporaine sur mon corps.
Ton anatomie sur moi. Plus forte. Plus fort. Ton cadre osseux, sensiblement vigoureux.
La vigueur de tes va-et-vient. Ta ligne arquée qui me supporte.
Les organes de ton abdomen. Collés aux miens. Nos articulations musculaires pis érotiques.
Nos vibrations, à l’intérieur pis à l’extérieur. Nos éléments de transmission et d’accouplement. Les mouvements vibratoires de notre superposition.
Le degré de liberté de nos pulsions naturelles pis spontanées.
Comme les positions de nos corps dans l’espace pis dans mon lit.
Les déplacements dans nos contraintes. Nos systèmes, étroitement associés et propulsés.
On multiplie les forces appliquées. On se stimule pis on se contrôle. Ou pas.
On évolue dans le temps, comme l’intensité de nos mouvements.
T’es comme une chorégraphie sur mon corps. On danse en chœur.
On fait danser nos cœurs, pis nos corps.

Le questionnement de nos limites. L’improvisation de nos expressions.
L’improvisation des mouvements de ton bassin, soudé au mien.
Les perceptions de nos sens pis de nos désirs. Tu me désires, pis j’te désire, encore plusse.
Toi pis moi, dans un enchaînement de figures. Le degré d’ouverture de mes cuisses.
T’ouvres mes cuisses, comme tu t’ouvres à moi.
Nos corps combinés de tout leur long. Pis ça dure longtemps.
Tu me hisses légèrement, pis des fois brutalement.
Nos ébats, naturellement bruts. Vifs pis expressifs.
Toi, décoiffé. Essoufflé. Tu pousses l’air hors de ta bouche. Sur la mienne.
Tu me respires fort. Pis quelquefois, il faut s’arrêter pour reprendre nos souffles.
Pour mieux recommencer à s’essouffler pis à s’époumoner.

T’es comme l’expression des mouvements de mon corps pis de mes sentiments.
Comme une chorégraphie qui me reste en tête.
Nos mouvements, de ton corps à mon corps par des chocs.
Tu fais naître des réactions dans mes émotions.
T’es comme un échauffement. Tu me causes des excès de chaleur.

Tu parcours mon corps. Tu me traverses dans tous les sens.
Tu me danses dessus pis tu m’envahis. Tu connais mes raccourcis et mes envies.
Parfois, tu me saisis rapidement pis ardemment. Sensiblement profondément.
Tu danses dans mes profondeurs, par des enfoncements pis des inclinaisons.
Toi pis moi, des acrobates chorégraphiés.
L’étendue de nos distances pis de nos intervalles.
De nos interlignes pis de nos espacements.

Espace-moi.
Excède-moi.
Essouffle-moi.

juste du💛 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s