33_dsc0318133_dsc0680

NI VU, NI CONNU

On marche Montréal le soir
Regards complices
À l’affut d’une ruelle déserte

On en trouve une
On sourit comme des enfants qui trouvent un trésor
On y court main dans la main
en essayant d’avoir l’air innocent

Tu m’accotes contre une clôture
relèves ma jupe, baisses mes collants
ça devient chaud entre mes cuisses
humide

Je défais tes pantalons
Prends ta queue dans ma main qui est plus dure que dure
malgré le -10degrés qu’il fait

Le bleu de nos yeux se croisent
je mords mes lèvres
Tu me retournes face à la clôture

T’écartes mes jambes et me pénètres
Ton souffle dans mon cou
La clôture qui balance en grinçant

Je jouis

Je me retourne
Remonte mes collants
Te plaque contre la clôture
Me mets à tes genoux

Je pose mes mains sur tes fesses
Ta queue dans ma bouche
Je te suce
Intense

Tu viens

Juste à temps

Une auto passe

Je fais semblant de ramasser mes clés dans la neige
Le conducteur nous sourit
Je lui renvoie son sourire
un doigts essuyant mes lèvres

Ni vu, ni connu
… ou presque…

juste du🍍

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s